Quels sont les frais d’obsèques d’un frère ?

920
frais d'obsèques d'un frère

À l’annonce de la perte d’un frère, de nombreuses personnes souvent déboussolées ne savent plus où mettre la tête. Cependant, devant ce fait malheureux, vous devez nécessairement suivre les démarches obligatoires afin de bien lui préparer sa dernière demeure.

Dans ce cas, la véritable question que vous devez vous poser est celle relative aux coûts de ses obsèques. Pour vous aider à traverser ce moment assez délicat, découvrez ici plus de détails sur les frais d’obsèques de votre frère.

A découvrir également : Investir dans l’immobilier sportif : le succès actuel des sports de raquettes

Les frais d’obsèques d’un frère : l’estimation à faire !

Les frais d’obsèques d’un frère ou d’un autre parent en France sont assez conséquents et varient en moyenne entre 3800 euros et 4300 euros. Toutefois, pour mieux réussir votre estimation vous devez prendre en compte quelques facteurs.

Les frais en fonction du type d’obsèques

Les frais de funérailles dépendent du type d’enterrement que vous envisagez pour votre proche. Il peut s’agir d’une inhumation ou d’une crémation en fonction de vos moyens. La mise en terre ou inhumation est souvent moins coûteuse que l’autre option qui consiste à brûler le corps. Les tarifs que vous devez supporter dans le cas d’espèce varient 3000 et 3500 euros.

Lire également : Optimiser sa gestion financière grâce à la planification fiscale

Pour ce qui concerne la crémation, elle varie entre 4000 et 8000 euros en fonction de votre région. À titre illustratif, si vous habitez en province, vous devez prévoir environ au minimum 2000 euros et au maximum 6090 euros pour enterrer votre frère.

Les coûts en fonction de la célébration des obsèques

Les frais d’enterrement peuvent augmenter si vous avez l’intention de célébrer par exemple une messe religieuse. Cela est également identique dans le cas des funérailles civiles qui peuvent majorer vos coûts. Vous devez prévoir des frais supplémentaires avoisinant 100 à 800 euros et bien plus. En cas d’incertitude à ce sujet, vous pouvez prendre connaissance des dispositions légales pour avoir une idée du prix à payer pour chaque obligation.

Les frais obligatoires et les frais annexes pour les funérailles d’un frère

 frais d'obsèques d'un frère

Les frais inévitables sont ceux auxquels vous ne pouvez y déroger, tandis que les coûts annexes sont facultatifs.

Les frais obligatoires pour les obsèques

Les tarifs obligatoires englobent plusieurs catégories, dont l’équipement du cercueil qui peut varier entre 700 et 1100 euros. À ce montant s’ajoutent le prix d’une plaque d’identité, de la location de corbillard, des frais de procédures administratives et les taxes/redevances dans le cas d’une crémation.

Les coûts pour les prestations annexes

Les prestations annexes sont facultatives et leurs coûts varient en fonction des pompes funèbres. Parmi ces services secondaires, vous pouvez distinguer le toilettage mortuaire et l’habillage du défunt. À ceux-ci s’ajoutent les soins pour conserver le corps, les annonces de nécrologie, la pose de pierre tombale et bien d’autres.

Ces prestations peuvent vous coûter entre 1000 euros et 2000 euros ou plus. Pour avoir plus de renseignements sur ces frais, vous pouvez demander un devis aux pompes funèbres chargé des obsèques de votre frère.

Pour payer ces frais, vous pouvez tout d’abord demander plusieurs devis standardisés afin de pouvoir les comparer. Cela vous permet d’avoir un aperçu des différences de prix et de choisir l’offre qui répond à votre budget.

Les aides financières pour les frais d’obsèques d’un frère

Face à ces dépenses importantes, il est possible de bénéficier d’aides financières afin de soulager le fardeau financier. Vous pouvez notamment prétendre à une aide du département et/ou de la sécurité sociale.

L’aide octroyée par l’État dépend des revenus perçus par votre frère ainsi que ceux des personnes prenant en charge les funérailles. Si vous êtes éligible aux prestations sociales (RSA, allocations familiales), vous pouvez aussi solliciter une aide. Certaines entreprises proposent un contrat d’assurance obsèques. Ce type de contrat permet à l’adhérent ou sa famille proche de disposer d’un capital destiné au financement total ou partiel des obsèques dès le décès annoncé. Cette solution peut aider à prévenir tout imprévu pouvant arriver lors des cérémonies funéraires et permettre une meilleure organisation générale.

financement frais obsèques

Le montant alloué varie selon la région dans laquelle se trouve le défunt, mais elle ne couvre jamais tous les coûts liés aux obsèques. Vous pouvez demander de plus amples informations auprès du service départemental compétent en matière d’action sociale. Vous devez noter que si votre frère était salarié avant son décès, ses ayants droit peuvent percevoir un capital décès, correspondant à une partie des droits de sécurité sociale et aux indemnités du travail que le défunt aurait dû percevoir.

Vous devez bien vous renseigner sur les aides financières existantes pour alléger les coûts liés aux obsèques. En cas de difficultés à payer ces frais, vous ne devez pas hésiter à solliciter l’aide d’un professionnel qui saura vous guider dans vos démarches.

Comment préparer le budget pour les frais d’obsèques d’un frère ?

La perte d’un être cher est une épreuve difficile à traverser. Pourtant, vous devez planifier et budgétiser les coûts qui y sont associés en amont afin de ne pas subir un stress financier supplémentaire.

Vous devez déterminer votre capacité financière. Vous devez prendre en compte les frais annexes tels que le voyage pour se rendre à la cérémonie funéraire ou encore l’hébergement si celle-ci a lieu dans une ville éloignée. Vous pouvez aussi inclure dans votre budget prévisionnel d’autres coûts tels que des fleurs et autres ornements.

Le décès d’un membre de sa famille implique des coûts conséquents qui peuvent surprendre. Il est donc vivement recommandé de planifier ses funérailles suffisamment à l’avance afin d’éviter un stress financier supplémentaire au moment où vous devez faire face à la douleur du deuil.