Le salaire des vacataires : tout ce que vous devez savoir

904

Dans le monde professionnel, les salaires des employés varient en fonction de plusieurs critères comme le statut des employés. Si les agents contractuels bénéficient des avantages tant au plan financier qu’au plan technique tel n’est pas le cas des agents vacataires. Quelle est la mission d’un agent vacataire ? Comment est rémunéré l’agent vacataire ?  Quel est le salaire moyen d’un agent vacataire ? Découvrez dans cet article les éléments de réponses relatives à ces différentes questions.

Agent vacataire : qu’est-ce que c’est ?

Un agent vacataire est une personne morale recrutée pour exécuter une ou plusieurs tâches précises et ponctuelles et rémunérées à la tâche. En effet, il travaille sur une période donnée. Généralement, les agents vacataires sont recrutés dans la fonction publique (administrations publiques, lycée et centre de santé publique).

A lire également : Comment les entreprises peuvent réduire les coûts et améliorer la rentabilité

Contrairement à l’agent contractuel, l’agent vacataire travaille sur une durée déterminée et ne peut bénéficier de tous les avantages. L’agent contractuel ne bénéficie pas des congés payés, pas d’une augmentation de salaire, pas d’indemnité de fin de contrat, pas d’indemnité de résidence et encore moins au renforcement de capacité.

Néanmoins, avec un statut d’agent vacataire, il est possible de se faire engager plusieurs fois par la même structure.

A lire en complément : Quelles sont les meilleures startups ?

Comment est rémunéré un agent vacataire ?

À la différence des agents contractuels, les droits de l’agent vacataire sont considérablement limités. Étant donné que ce dernier est embauché pour effectuer des tâches ponctuelles, ce dernier ne peut que recevoir un salaire spécifique. Bien que la loi ne définisse pas clairement le concept de l’agent vacataire, il existe des conditions caractérisant le paiement des agents vacataires. En effet, les agents contractuels sont payés en fonction des travaux effectués et non en fonction de la durée des travaux.

En d’autres termes le vacataire est payé en tenant compte de la tâche accomplie. Par exemple, dans les écoles publiques, les enseignants vacataires sont payés en tenant compte du nombre d’heures de cours dispensés mensuellement. Dans ce cas précis, la rémunération des heures de cours se fait suivant le taux horaire en vigueur (46,86£ pour 1h HeTD).

Souscriptions du salaire d’un agent vacataire

Cependant, retenez que le salaire d’un agent vacataire est soumis aux souscriptions du régime général.

Malgré l’existence du taux horaire, le salaire d’un enseignant vacataire peut varier d’une zone à une autre. En effet, dans certaines zones, le tarif horaire diffère. Vous avez par exemple des horaires entre 36£ et 38£. Vous pourriez également voir des tarifs (543£-589£). En considérant cet écart, on peut conclure que le salaire annuel d’un enseignant vacataire varie entre 740£ et 2000£. Par conséquent le salaire moyen des agents vacataire avoisinerait 1400£ ou 1500£.

En conclusion, peu importe le poste occupé, le statut de vacataire ne permet pas de recevoir une rémunération conséquente. Pour cela, de plus en plus de vacataires saisissent les tribunaux  afin de réguler leur situation. Ce en vue d’obtenir un contrat à durée déterminée ou un contrat à durée indéterminée. Car à l’instar des agents vacataires, les agents contractuels en plus des privilèges perçoivent automatiquement des salaires. Un salaire qui est déterminé en fonction de la durée du travail.