Comment calculer le GES d’une maison ?

1404

Le GES représente l’un des éléments les plus impliqués dans le diagnostic de performance énergétique. Encore appelé classe GES, il est mentionné sur les étiquettes climat. Il  intervient dans la détermination de l’empreinte carbone des habitations. Mais comment se calcule-t-il ? Trouvez dans cet article, quelques informations utiles pour calculer le GES d’une maison.

Le GES : de quoi s’agit-il ?

Le GES, ou classe GES, est une « note » attribuée à une maison, suite à la détermination quantitative de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Il est exprimé en kgeqCO2/m2.an. Le GES est donc en fonction du poids équivalent CO2 émis par an et par logement.

A lire aussi : Estimer la rentabilité d'un investissement immobilier : les facteurs à prendre en compte

Par ailleurs, ce poids varie beaucoup d’un logement à un autre. En effet, il dépend de nombreux facteurs, dont notamment :

  •       Les dispositifs de chauffage, de refroidissement et de productions d’eau sanitaire de l’habitation ;
  •       La séparation des murs, plafonds, sols et combles du logement ;
  •       Les usages de consommation du foyer.

À savoir, la publication d’une étiquette précisant le GES est devenue une obligation depuis le 1er janvier 2011. En effet, il est nécessaire que le classement GES du DEP (Diagnostic de Performance Énergétique) soit indiqué dans les annonces de vente d’une habitation. Ce classement est aussi obligatoire sur les annonces d’agrandissement, de rénovation, de location, de construction, d’achat sur plan ou de location.

A découvrir également : C'est quoi un actif immobilier ?

Le GES : comment se calcule-t-il ?

Pour calculer le GES d’une maison, il faut prendre en considération trois critères. Il s’agit de :

  •       La quantité annuelle d’énergie utilisée pour le chauffage ;
  •       La quantité annuelle d’énergie utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire ;
  •       La quantité annuelle d’énergie utilisée pour le refroidissement de la maison (plus précisément l’usage d’une climatisation).

Comme indiqué précédemment, le résultat du calcul du GES est exprimé en kilogramme équivalent CO2. Compte tenu du poids annuel de CO2 que produit la maison, elle sera classée de A à G, en fonction de ses performances énergétiques.

Notons aussi que le diagnostic de performance énergétique, et donc le calcul du GES doit être effectué par un professionnel agréé par l’organisme du Cofrac. Le Cofrac est, en effet, le Comité français d’accréditation. En fonction de la taille et de l’année du bâtiment de la maison, le coût du DEP va de 100 euros à 250 euros.

En résumé, la dépense énergétique d’une maison ne correspond seulement pas à la consommation énergétique. Il faut également tenir compte du GES. Celui-ci se calcule sur la base de trois critères dont la quantité d’énergie annuelle consommée pour le chauffage, la production d’eau et le refroidissement du logement.