Comment investir dans l’immobilier pour générer des revenus passifs

1146

Aujourd’hui, plusieurs personnes rêvent de générer des revenus passifs pour disposer d’un apport complémentaire à leurs revenus actifs. Pour cela, elles décident d’investir dans l’immobilier. Puisqu’un revenu passif tiré de l’immobilier demeure l’une des meilleures méthodes de générer des revenus passifs. Mais comment vous y prendre pour investir ? Voici donc quelques astuces simples dans cet article.

Investissez dans l’immobilier locatif

L’une des meilleures méthodes de générer des revenus passifs en investissant dans l’immobilier est la location de biens immobiliers. En effet, les bons investisseurs peuvent se créer un revenu passif régulier à compter des revenus locatifs. Ce, en apportant des améliorations à la propriété.

A lire également : Les clés pour choisir le prêt hypothécaire qui vous convient le mieux

Sachez que cela reste la méthode la plus sûre et efficace pour générer des revenus sur le long terme. Mais, il est primordial de faire une analyse du marché puis de définir vos objectifs. Ce, pour vous assurer une rentabilité élevée.

Achetez soit un appartement, une maison, louez des parkings, réhabilitez-les et louez-les. Pour financer l’achat, utilisez le mécanisme du crédit. Ainsi, selon le type d’investissement, jouez un rôle actif dans ce qui devrait être traité tel que la gestion d’une entreprise.

A voir aussi : C'est quoi un actif immobilier ?

Choisissez alors bien votre emplacement pour investir dans cet immobilier et générer des revenus passifs. Évaluez ensuite, sa rentabilité puis anticipez enfin, les coûts d’entretien.

Devenez un prêteur privé

Vous disposez de l’argent pour faire un prêt ? Eh bien, devenir prêteur privé demeure donc une excellente manière de générer un revenu passif. Et tout ceci, sans vous encombrer de posséder un bien immobilier.

En prêtant votre argent à un investisseur pour l’amélioration ou encore l’acquisition d’une propriété, vous tirez votre profit des revenus d’intérêt que l’emprunteur vous verse.

Ainsi, en tant que prêteur privé, vous pouvez financer des investisseurs qui ont été refusés auprès des banques. En contrepartie, vous soutirez un taux d’intérêt plus élevé (normalement entre 8 à 18 %). De plus, vous bénéficiez des frais d’analyse de dossiers s’établissant à 2 ou 2,5 %.

Louez des espaces inoccupés

Vous avez dans votre chambre, des garde-robes en trop ? Votre garage rend hommage au vide intersidéral ? Eh bien, il est possible que vous soyez assis sur une petite mine d’or. Vous avez donc la possibilité de transformer ces espaces inoccupés en revenus passifs. Mais comment ? Il est question ainsi de les louer à des personnes qui sont en manque d’espace afin d’entreposer du matériel.

Pour ce faire, affichez-les sur plusieurs sites. D’abord, les sites de petites annonces par exemple, Kijiji. Mais également les sites étant spécialisés en location d’espaces tels que la plateforme québécoise Sharebee. Avec ce type d’investissement, vous générerez des revenus passifs autant que vous le pouvez. Cela vaut alors le coup d’essayer !

Mettez votre logement en sous-location

Vous avez pris des vacances et vous décidez de ne pas rester chez vous ? Vous avez eu une affectation pour un travail de quelques mois à l’étranger ? Pourquoi est-ce que vous ne sous-louez pas votre logement ? C’est bien évidemment possible, et ce, peu importe votre profil (propriétaire ou locataire). Les plateformes en ligne comme Airbnb ou Kijiji vont vous aider à trouver les bons locataires.

Si vous êtes locataire, l’on vous conseille de visiter la régie du logement pour faire dans les règles de l’art. En revanche, si vous êtes propriétaire, ayez une entente écrite avec votre locataire. Cela est important.