Comment placer son argent dans l’immobilier ?

1476

Cela ne fait plus aucun doute que l’immobilier est l’un des secteurs les plus rentables et les plus sûrs. Pour y investir, il fallait jadis beaucoup d’argent et une connaissance avancée du domaine. Aujourd’hui, plusieurs solutions existent pour faciliter l’investissement dans la pierre.

Investissement immobilier locatif

Plus de 25 % des Français optent pour un investissement dans l’immobilier locatif. C’est un secteur très avantageux. Les investisseurs bénéficient de plusieurs avantages fiscaux, et la plus-value à la revente du bien est très intéressante. Avoir un bien locatif est un bon début pour constituer un patrimoine fluctuant positivement. Par exemple, la loi Pinel permet aux investisseurs de profiter d’exonération fiscale de l’ordre de 21 % à la seule condition que le bien soit loué pendant 12 ans. Vous pouvez également acheter des logements anciens et les rénover pour la location. La fiscalité en vigueur vous permettra de déduire le coût des travaux de vos revenus globaux à hauteur de 10 700 € par an.

A voir aussi : La Loi LMNP : tout ce que vous devez savoir

L’investissement locatif est une solution peu couteuse. Lorsque vous faites recours à un prêt pour avoir le bien locatif, ce sont les revenus de la location qui permettront de rembourser en grande partie le crédit. Bien que ce placement soit très intéressant, il ne faut pas oublier les risques d’impayés et de vacances locatives.

Investissement immobilier par le biais d’une SCPI

Pour un investissement immobilier locatif sur fond propre, il faut avoir un important financement. De plus, vous devriez avoir assez de temps pour suivre la gestion locative de vos biens. Investir dans une SCPI vous décharge de tous ces tracas. Il s’agit en effet, de groupe de professionnels qui propose des investissements groupés. Les différents propriétaires des fonds reçoivent une quote-part des loyers. La structure garde le reste en contrepartie de son service d’acquisition et de gestion locative des biens.

A lire en complément : C'est quoi un actif immobilier ?

C’est l’un des rares domaines qui garantit des taux constants et une bonne rentabilité depuis plus de 20 ans. Le taux de rendement annuel est généralement de près de 5 %. Les revalorisations de part dans ce secteur sont très fréquentes et intéressantes.

Le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est un modèle de financement participatif. Il s’agira ici d’investir dans les fonds personnels d’un promoteur. Ce dernier se charge de les utiliser à bon escient pour un ou plusieurs investissements dans le secteur de la pierre. La rentabilité est d’environ 10 % sur une période maximale de 14 mois.

Ce type d’investissement présente plusieurs risques tout comme les autres. Mais jusqu’à ce jour, tous les projets ont été portés à terme. Seul bémol, les rendements peuvent parfois baisser. Certains évènements comme la crise sanitaire peuvent également rallonger le temps d’exécution du projet.

Investissement immobilier à l’étranger

Investir dans l’immobilier à l’étranger est une pratique de plus en plus courante. Elle permet d’investir dans des pays proposant un marché immobilier attractif avec des prix souvent bien inférieurs à ceux pratiqués en France.

Les destinations les plus prisées pour ce type d’investissement sont l’Espagne, le Portugal, le Maroc et la Thaïlande. Ces pays ont tous connu une croissance économique ces dernières années et disposent d’un cadre juridique propice aux investissements étrangers.

Il faut souligner que cette pratique présente aussi des risques. La législation immobilière peut varier selon les pays et certains investissements peuvent être soumis à des taxes importantes. Il faut se renseigner précisément sur la réglementation du pays cible avant de prendre sa décision.

De même, il faut savoir choisir son emplacement géographique ainsi que son type d’acquisition (résidence secondaire ou locative). L’idéal reste toutefois de s’appuyer sur un expert local qui connaît bien le marché immobilier du pays concerné afin de maximiser ses chances de réussite.

Gardez toujours en tête qu’il s’agit d’un investissement à long terme, nécessitant patience et persévérance pour pouvoir obtenir un retour suffisant sur votre mise initiale.

Acheter un bien immobilier pour le revendre à terme

Acheter un bien immobilier pour le revendre à terme est une stratégie d’investissement qui peut s’avérer très lucrative. Elle consiste à acquérir un bien immobilier, souvent dans une zone en pleine croissance, et à le mettre sur le marché quelques années plus tard lorsque sa valeur aura augmenté.

Cette méthode nécessite toutefois des connaissances approfondies du marché immobilier ainsi qu’une bonne dose de patience et de prudence. Il faut des équipements modernes ainsi que des espaces verts attractifs pour les futurs acheteurs.

Il faut aussi prendre en compte les coûts associés tels que ceux liés à la rénovation du bien si nécessaire, les frais juridiques comme ceux relatifs aux accords avec les autorités locales et fiscales. Des recherches poussées sont donc nécessaires avant même toute acquisition immobilière.

Malgré ces risques, cette stratégie peut être très rentable pour envisager une plus-value importante lors de la revente. La vente ultérieure peut effectivement permettre soit de réaliser directement un bénéfice potentiellement important (en fonction notamment de l’évolution favorable du marché), soit simplement d’amortir totalement ou partiellement le financement initial grâce au remboursement anticipé.

Il faut rester vigilant quant aux évolutions économiques et législatives impactant le marché immobilier, afin d’anticiper les potentielles variations de prix et prendre les meilleures décisions en conséquence. Il faut ne pas se précipiter lors du choix des biens immobiliers à acquérir, mais plutôt privilégier une approche réfléchie et prudente permettant d’optimiser ses investissements tout en minimisant les risques associés.