Comment obtenir des financements pour votre entreprise

1867
Crop businessman giving contract to woman to sign

La question du financement constitue un point essentiel tout au long du processus de création de votre entreprise. Son orientation varie en fonction de vos ambitions, les caractéristiques de votre entreprise et votre situation personnelle. Quoi qu’il en soit, comment peut-on financer une entreprise ? Voici tous nos conseils.

Utiliser votre apport personnel

Pour obtenir du financement pour votre entreprise, la première solution consiste à recourir à un apport personnel. Simple et pratique, cette méthode a l’avantage d’exclure toute forme d’interlocuteurs. En effet, le minimum de fonds permet de couvrir une partie importante des frais de démarrage. Il constitue aussi un moyen d’assurer la confiance des collaborateurs. De plus, lorsque vous arrivez à le regrouper, le projet bénéficie d’une certaine crédibilité auprès des partenaires, des fournisseurs et des bailleurs. Cependant, il existe d’autres solutions alternatives pour obtenir des financements, comme la collecte de fonds.

A lire en complément : Comment financer un projet d’entreprise ?

Collecter des fonds auprès de votre entourage

Comme son nom l’indique, la collecte de fonds auprès de votre entourage consiste à regrouper du financement auprès de vos proches. Il peut s’agir des amis, des membres de la famille ou encore des amis. Les fonds collectés à cet effet sont qualifiés de « capital de proximité » ou « d’argent du cœur ». Ils vous permettent en réalité de profiter d’une réduction d’impôts ou de certaines exonérations.

En outre, lorsque le don provient d’un cadre familial, vous avez la possibilité de bénéficier jusqu’à 31 865 €. Toutefois, pour éviter les frais de droits, plusieurs conditions sont à remplir. Entre autres, il faudrait que votre donateur soit émancipé, majeur, soit âgé de moins de 80 ans. Il faudrait aussi que le don accordé fasse l’objet d’un acte sous seing privé, d’un acte notarié ou d’une déclaration de don.

A découvrir également : Le salaire des vacataires : tout ce que vous devez savoir

Opter pour les prêts d’honneur

Les prêts d’honneur constituent une importante source de financement. Leur particularité réside dans le fait qu’ils sont sans caution personnelle et sans garantie. En plus d’être inscrits en fonds propres, ils sont généralement octroyés à taux zéro. En effet, les prêts d’honneur sont proposés par de nombreux réseaux d’accompagnement. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • L’Initiative France ;
  • Le Réseau Entreprendre ;
  • L’Association pour le droit à l’initiative économique.

Par ailleurs, il faut noter que ces types de prêts s’obtiennent à la suite d’une présentation devant un jury compétent. En tant qu’un effet de levier important, ils peuvent vous aider à obtenir d’autres financements bancaires. Ils constituent d’ailleurs un gain de crédibilité significatif au projet.

Le microcrédit

Le microcrédit est une option si vous éprouvez une certaine difficulté à accéder aux prêts bancaires. Son but est de favoriser la création, la reprise ou encore la consolidation d’une société existante. Quoi qu’il en soit, l’avantage avec le microcrédit est qu’il s’accompagne d’un suivi. En plus du financement, vous pouvez bénéficier d’une assistance, notamment dans les démarches administratives. Notons que la plupart des micro-prêts pour entreprise sont offerts par des acteurs associatifs. Parmi ces derniers, figure Adie qui propose un financement dont le coût atteint 20 000 €. Cependant, l’accès au microcrédit est possible selon un certain nombre de critères, dont votre capacité de remboursement. Aussi, vous devez fournir certains détails relatifs au projet en lui-même.

Par ailleurs, il existe également d’autres sources de financements parmi lesquels on retrouve le financement participatif. À ce dernier s’ajoutent les plans proposés par les incubateurs, les business angels et les prêts interentreprises.

Faire appel à des investisseurs privés

Si le microcrédit ne répond pas à vos besoins, vous pouvez aussi faire appel à des investisseurs privés. Ce type de financement est surtout prisé par les start-ups innovantes et prometteuses. Les investisseurs privés recherchent avant tout un retour sur leur investissement, ainsi qu’une part dans l’entreprise en question. Il s’agit là d’un avantage non négligeable pour une entreprise qui cherche à développer son réseau professionnel.

Parmi les types d’investisseurs privés, on peut citer les business angels ou anges financiers qui apportent un soutien financier mais aussi un soutien stratégique grâce à leur expérience en tant qu’entrepreneurs expérimentés. Ils sont souvent prêts à miser sur des projets novateurs et porteurs d’espoir.

L’autre option consiste à faire appel aux fonds de capital-risque qui peuvent être publics ou privés selon la nature du projet. Les fonds publics sont généralement destinés aux entreprises œuvrant dans des domaines précis comme la recherche scientifique ou encore la technologie verte tandis que les fonds privés interviennent plus largement sans restrictions particulières.

Il existe une dernière alternative pour obtenir des financements : vendre une partie de votre entreprise. Cette solution est recommandée si vous disposez déjà d’une grande notoriété et que l’on assiste déjà au succès de votre société depuis quelques années maintenant. Vous pouvez opter pour cette solution via une introduction en bourse ou encore via la vente directe auprès d’autres entrepreneurs intéressés par le rachat total ou partiel de votre entreprise.

Les options pour obtenir des financements pour une entreprise sont nombreuses et variées. La chose la plus importante est d’évaluer avec soin ses besoins financiers et de choisir la solution qui convient le mieux à sa situation spécifique.

Participer à des concours de création d’entreprise pour gagner des financements

Une autre option pour obtenir des financements pour votre entreprise est de participer à des concours de création d’entreprise. Ces concours permettent aux entrepreneurs en herbe de présenter leur projet à un panel d’experts et d’éventuels investisseurs. En cas de victoire, les gagnants du concours peuvent bénéficier d’une aide financière ainsi que d’un accompagnement personnalisé pour développer leur projet.

Il existe plusieurs types de concours qui ciblent différents secteurs et niveaux de développement. Par exemple, le Prix Moovjee • Innovons Ensemble s’adresse aux jeunes entrepreneurs âgés entre 18 et 26 ans tandis que le Prix Pépite récompense les étudiants-entrepreneurs dans une phase précoce de développement.

Les grands groupes bancaires organisent aussi régulièrement des concours destinés aux entrepreneurs. On peut notamment citer le Trophée Excellencia, créé par la BNP Paribas, qui vise à récompenser les initiatives entrepreneuriales exemplaires ou encore la French Tech Ticket, lancée par le ministère français de l’Economie en 2015.
Participer à un tel événement peut être très bénéfique pour une entreprise débutante. Au-delà de la visibilité acquise grâce au prestige du prix obtenu, cette expérience permettra aussi aux participants d’améliorer leurs compétences professionnelles grâce aux formations proposées durant l’événement.

Il existe aujourd’hui différentes options pour obtenir des financements afin de soutenir votre projet entrepreneurial. En évaluant soigneusement vos besoins financiers et les options qui s’offrent à vous, vous pourrez choisir la solution qui convient le mieux à votre situation spécifique.