Comment financer un projet d’entreprise ?

1442

Vous souhaitez mettre en place une entreprise ? Vous avez déjà réalisé une étude de marché et vous vous vous êtes rendu compte que le financement sera un problème. En effet dans votre business plan, la réalisation de votre projet, nécessite des fonds assez conséquents. Comment réunir les fonds nécessaires à réaliser votre projet ? C’est ce que nous abordons dans cet article.

Faire recours aux investisseurs en fonds propres

Procéder de la sorte vous amène à céder des parts de votre future entreprise à des investisseurs. En contrepartie, ces derniers investiront dans votre projet d’entreprise afin de le réaliser. Pour bénéficier des investisseurs en fonds propres, il vous faudra mettre en place une société. Une société individuelle ou une auto-entreprise ne vous permettra pas de bénéficier de ce type de financement.

A lire aussi : Comment réussir le lancement de sa startup ?

Le recours aux investisseurs en fonds propres, présente pour vous de nombreux avantages. Tout d’abord, vous n’êtes pas obligé de payer la somme due. Seuls les dividendes sont nécessaires pour vos investisseurs. En second lieu, en faisant recours aux investisseurs en fonds propres donne de la valeur à votre projet d’entreprise. Le dernier avantage de ce type de financement est qu’il vous permet de bénéficier des contacts de vos investisseurs pour gagner en visibilité.

Faire recours aux banques et autres structures de prêt d’argent

Vous pouvez financer votre entreprise en faisant recours aux banques. Cela vous permettra d’obtenir les fonds nécessaires pour votre projet d’entreprise. Il vous faudra prendre en compte quelques étapes. Tout d’abord, démontrez à la banque la crédibilité de votre projet d’entreprise. Ensuite, prouvez que vous avez des actifs financiers. Enfin, montrer aux structures bancaires que vos propres fonds sont impliqués dans le. Elles verront que vous êtes également impliqué dans la répartition des risques entre vous et eux.

Lire également : Faut-il avoir un diplôme avant d’entreprendre ?

Obtenir des subventions et des aides gouvernementales

Si vous êtes à la recherche de financements pour votre projet d’entreprise, il est aussi possible de faire une demande pour des subventions et des aides gouvernementales. Les autorités publiques fédérales et régionales proposent souvent des programmes en vue de soutenir les entrepreneurs locaux. Ces aides financières peuvent prendre différentes formes.

Il y a les subventions qui sont accordées aux entreprises qui répondent à certains critères préalables tels que l’embauche de jeunes diplômés ou le développement durable. Dans ce cas, le montant reçu dépendra du budget alloué au programme par l’organisme concerné.

Il y a aussi les crédits impôts recherche (CIR) et innovation (CII). Ceux-ci permettent aux entreprises innovantes et/ou effectuant des recherches scientifiques poussées dans leur domaine respectif de bénéficier d’un crédit d’impôt sur leurs dépenses engagées dans ces domaines. Il s’agit là encore d’une aide publique non négligeable pour financer un projet.

Le financement participatif peut aussi être une alternative viable aux banques traditionnelles ou aux aides gouvernementales. Il consiste à présenter son plan financier auprès du grand public via une plateforme spécialisée sur internet afin de lever des fonds directement auprès des particuliers intéressés par le projet.

Il existe donc plusieurs solutions possibles pour obtenir les fonds nécessaires pour mener à bien votre projet entrepreneurial. Pensez à bien évaluer le potentiel économique futur de votre projet ainsi que sa taille.

Utiliser le financement participatif ou crowdfunding

Le financement participatif ou « crowdfunding » est une méthode de financement qui a connu un essor considérable ces dernières années. Le principe est simple : il s’agit de mettre en relation des porteurs de projets avec des investisseurs potentiels via une plateforme internet dédiée.

Les entrepreneurs présentent leur projet et le montant qu’ils souhaitent récolter sur la plateforme spécialisée. Les contributeurs, aussi appelés ‘backers’, pourront alors décider d’y investir ou non en échange d’une contrepartie spécifique (produit gratuit, accès privilégié à la marque…).

Cette technique offre plusieurs avantages aux entrepreneurs, dont l’obtention du financement nécessaire pour réaliser leurs projets sans avoir à se tourner vers les canaux traditionnels comme les banques ou autres organismes financiers. Elle permet aussi de tester leur concept auprès du grand public et ainsi obtenir un retour constructif avant même que le projet soit lancé.

En revanche, cette démarche nécessite beaucoup de travail au préalable afin que l’entreprise puisse présenter son idée sous forme convaincante sur la plateforme choisie et attirer suffisamment d’intérêt chez les contributeurs.

Il existe différents types de crowdfunding adaptés aux différentes formules entrepreneuriales tels que le don avec contrepartie où l’utilisateur peut recevoir certain produit gratuitement selon sa contribution financière, mais aussi le prêt entre particuliers qui consiste en une demande d’emprunt auprès des internautes intéressés par votre activité professionnelle sans forcément percevoir une part dans votre entreprise.

Quelques exemples de plateformes de crowdfunding : KickStarter, Ulule, KissKissBankBank…

Il existe des solutions alternatives aux banques et organismes financiers traditionnels pour financer un projet d’entreprise. Le choix dépendra principalement du montant à récolter ainsi que de la capacité entrepreneuriale à convaincre les investisseurs potentiels. Une fois le financement obtenu, l’entrepreneur peut se concentrer pleinement sur la réalisation de son projet pour en faire une entreprise florissante.