Finance

Financer un projet jeune : lesfinancements possibles

Financer un projet pour une jeune personne n’est pas toujours une chose aisée. En effet, à cette période de la vie, il n’est pas évident d’avoir les garanties nécessaires pour convaincre les banques. Dans ce genre de situation, il existe d’autres alternatives pour trouver un financement.

Le love money

En tant que jeune qui lance un projet, la première source de financement à votre disposition demeure vos proches. Ici, tout votre entourage peut être mis à contribution pour avoir l’argent nécessaire pour démarrer votre affaire.

A découvrir également : Quel est le parcours pour devenir un financier d’entreprise

Ainsi, dans ce cas de figure, vous pouvez faire appel à votre famille, vos amis, vos anciens camarades de classe et bien d’autres. En faisant appel au love money, il est important d’être pointilleux.

Vous devez inscrire noir sur blanc les clauses du contrat du prêt. C’est-à-dire l’échéance de paiement, les intérêts et les autres points. En effet, lorsque votre projet grandira demain, des sentiments risquent de prendre la place de la raison.

A voir aussi : Comment savoir le découvert autorisé Crédit Mutuel ?

Des proches peuvent vous demander beaucoup plus de dividendes qu’ils n’en ont droits. D’un autre côté, si le projet ne venait pas à avoir du succès, il est possible que vous soyez réticent à rembourser ceux qui vous ont aidé à le financer.

Les plateformes de crowdfunding

L’avènement et le développement d’Internet ont créé de nouveaux modes de financement. Parmi, ces nouvelles manières de mettre sur pieds un projet, on retrouve le crowdfunding.

Les plateformes de crowdfunding sont des sites web où vous présentez un projet. En fonction de son intérêt, différentes personnes financeront votre business.

Grâce au crowdfunding, vous pouvez trouver des sommes assez colossales. Ceci pour la simple raison que la force du crowdfunding demeure le nombre. En effet, il n’est pas rare de trouver des cas de figure où 5000 personnes donnent 2 €. Ce qui fait déjà 10 000 €, un montant assez juteux pour le démarrage d’une affaire.

Il n’est pas rare aussi de voir une personne intéressée par un projet investir une somme importante, 1000 € par exemple.

Les investisseurs en fonds propres

Pour bénéficier de ce type de financements, il est indispensable que vous créiez votre société. En faisant recours à cette option, vous n’êtes pas contraint de rembourser les fonds.

Les investisseurs auront en cas de réussite de votre projet de forts dividendes. Cependant, si l’affaire ne connait pas de succès, vous n’êtes pas tenu de reverser les fonds que vous avez perçus.

Ce type de financement donnera de la crédibilité à votre projet. Néanmoins, il faut avouer que pour recevoir l’argent des investisseurs, vous devez leur céder une partie du contrôle de votre entreprise. Financer son projet de cette manière n’est pas évident, si votre affaire n’est pas très attractive.