Bourse

Où en est la bourse aujourd’hui ?

Pour acheter et vendre des actions des sociétés cotées, les investisseurs recourent au marché boursier. Même si marché souvent décrit comme un marché secondaire, il constitue pourtant un marché principal. Alors, où en est aujourd’hui la bourse ? On fait le point dans cet article.

Espagne : deuxième décès d’un patient contaminé par la variole du singe

L’Espagne enregistre le décès d’une deuxième personne contaminée par la variole du singe, indique le ministère de la Santé. Selon les données relatées par le Centre de coordination des alertes et des urgences, les 2 décès font partie des 120 cas hospitalisés sur les 3 750 patients.

A découvrir également : Comment est imposé le PEA ?

Le point fait, le nombre de décès dans le monde jusqu’au samedi 30 juillet est de 8, dont 5 en Afrique, 2 en Espagne et 1 au Brésil. Il faut noter que l’Espagne tient le chapeau sur la liste des pays ayant un grand nombre de personnes infectées, soit 4 298. La plupart des cas sont des hommes homosexuels résidant en ville. Pour l’heure, l’OMS manque de vaccins pour tout le monde. Parallèlement, cet événement reste sans impact sur la bourse en ce jour.

Crise politique en Irak : nouvelle irruption de manifestants pro-Sadr au Parlement

Ce samedi, de nombreux manifestants pros Moqtada Sadr ont fait irruption au Parlement irakien que ces derniers envisagent d’occuper à leur guise. Cela s’est produit à la suite d’une journée de manifestation malgré la crise politique. Et pour mieux exprimer leur opinion, lesdits manifestants sont munis de drapeaux irakiens, de drapeaux aux insignes religieuses et de portraits de Moqtada Sadr.

A lire aussi : Pourquoi acheter des devises ?

Il faut préciser que le leader politique chilite Sadr a lancé depuis peu une campagne de pression à l’encontre de ses challengers tout en excluant leur candidature pour le poste de chef de gouvernement. Parmi les candidatures, les manifestants, quant à eux, rejettent celle du Premier ministre de Mohammed Chia al-Soudani connu comme étant très proche de l’ex-président Nouri al-Maliki. Ce dernier, faut-il noter, est un ennemi historique de M. Sadr. Par ailleurs, il faut noter que l’indice de référence à la bourse de Bagdad reste imperturbable. A Paris, on enregistre une hausse avec le CAC 40, le Footsie britannique et même le Dax allemand.

Dernier avertissement à Facebook : le déblocage des médias sociaux au Kenya

Tout grouille au Kenya dans le cadre de la préparation des élections présidentielles de 9 août. Le pays rassure les populations et annonce la non-fermeture des médias sociaux. Cela fait suite aux menaces proliférées par un organisme indépendant estimant la suspension de Facebook si la plateforme ne supprime pas les propos haineux.

Ce samedi, les médias sociaux reçoivent alors un coup de soulagement, car ils jouiront toujours et jusqu’à nouvel ordre, de la liberté de la presse. L’information est mise à nue par le ministre kényan de l’information, des Communications et des Technologies, Joe Mucheru. Côté bourse, aucun impact.