Taux de prêt immobilier : les taux en fonction des années d’emprunt

1368

Pour financer un achat immobilier, notamment la résidence principale ou secondaire, la meilleure solution est d’opter pour un crédit immobilier. Vous avez la possibilité de souscrire seul ou, au besoin, avec des prêts complémentaires. Cependant, pour bénéficier pleinement de votre prêt immobilier, vous devez faire attention aux taux. Quels sont alors les taux en fonction des années d’emprunt immobilier ? Éléments de réponse dans cet article ?

Quels sont les taux de prêt en fonction des années d’emprunt ?

Tout d’abord, sachez que le taux de prêt immobilier varie selon les banques. Ces dernières peuvent faire baisser leurs taux selon le marché et les taux courants des banques centrales. Il faut préciser que les taux dépendent aussi des années d’emprunt. Alors, voici comment se présentent les taux du crédit immobilier standard en fonction des années d’emprunt :

A lire en complément : Estimer la rentabilité d'un investissement immobilier : les facteurs à prendre en compte

Les taux de prêt minimums

Comme taux de prêt minimum pour le crédit immobilier, on a :

Les taux de prêt moyen

Les taux de prêt moyen pour le prêt immobilier sont :

  • 1,55% pour 7 ans ;
  • 1,60% pour 10 ans ;
  • 1,75% pour 15 ans ;
  • 1,90% pour 20 ans ;
  • 2,05% pour 25 ans.

Les taux de prêt maxima

Les taux de prêt maxima qu’on pourrait avoir sont :

  • 2,20% pour 7 ans ;
  • 2,27% pour 10 ans ;
  • 2,42% pour 15 ans ;
  • 2,58% pour 20 ans ;
  • 3,06% pour 25 ans.

Comment avoir le meilleur taux de prêt immobilier ?

Pour obtenir un meilleur taux de prêt immobilier, plusieurs démarches sont à adopter :

Empruntez sur 25 ans au maximum

L’emprunt sur 25 ans est une nécessité lorsqu’il s’agit de logement ancien. En effet, la plupart des banques accordent un privilège aux demandes de prêt respectant cette durée. Cela leur permet d’éviter les défauts de remboursement chez certains clients. En revanche, en cas de logements neufs, la durée d’emprunt peut aller à 27 ans.

Respectez les 35% de taux d’endettement

La deuxième astuce pour obtenir un meilleur taux de prêt immobilier est de respecter les 35% de taux d’endettement y compris les assurances emprunteurs. En réalité, avec le taux d’endettement, les banques ont la possibilité de déterminer votre solvabilité ainsi que votre capacité de remboursement.

Avoir un apport personnel suffisant

Pour votre demande de prêt, il est préférable de disposer d’un apport personnel d’au moins 10% du montant de l’emprunt. Ce montant servira de couverture aux frais annexes de la demande notamment les frais de notaire, les frais bancaires et les frais de dossier.

Quels sont les facteurs qui influencent les taux de prêt immobilier ?

Les taux de prêt immobilier sont influencés par plusieurs facteurs clés, qui peuvent faire varier les conditions d’emprunt. Voici les principaux éléments à prendre en compte :

La politique monétaire menée par la BCE a une incidence directe sur les taux de prêt immobilier. Effectivement, lorsque la BCE baisse ses taux directeurs, cela se répercute généralement sur les taux pratiqués par les banques en matière de crédit immobilier. À l’inverse, si la BCE décide d’augmenter ses taux directeurs pour contrôler l’inflation, cela entraîne une hausse des taux d’intérêt.

Les marchés financiers jouent aussi un rôle important dans la fixation des taux de prêt immobilier. Les fluctuations économiques et géopolitiques influencent notamment le niveau des obligations souveraines, qui sert souvent de référence aux établissements bancaires lorsqu’ils fixent leurs propres taux.

Le profil du demandeur est un autre critère déterminant dans l’octroi et le niveau du taux de prêt immobilier. Les banques prennent ainsi en considération divers éléments tels que le montant emprunté, la durée du prêt, le reste à vivre après remboursement mensuel ainsi que votre capacité à épargner régulièrement.

La concurrence entre les différentes banques peut aussi influencer les taux de prêt immobilier. Les établissements financiers cherchent souvent à attirer de nouveaux clients en proposant des offres compétitives et des conditions avantageuses. Cette concurrence favorise ainsi une certaine fluidité dans l’évolution des taux.

Il faut souligner que ces facteurs sont interdépendants et peuvent fluctuer au fil du temps. Il faut se renseigner régulièrement sur les meilleures offres disponibles afin d’obtenir le meilleur taux possible pour son prêt immobilier.

Comment négocier le meilleur taux de prêt immobilier auprès des banques ?

Obtenir le meilleur taux de prêt immobilier est l’objectif de tout emprunteur souhaitant réaliser un projet immobilier. Voici quelques conseils pour vous aider à négocier les conditions les plus avantageuses auprès des banques :

Préparez votre dossier en amont : Avant de rencontrer les banques, vous devez préparer un dossier solide qui mettra en valeur votre situation financière et professionnelle. Rassemblez tous les documents nécessaires tels que vos relevés de compte, avis d’imposition, bulletins de salaire et éventuellement une simulation du montant du prêt demandé.

Faites jouer la concurrence : Ne vous limitez pas à une seule banque, mais contactez plusieurs établissements afin d’obtenir différentes offres. Cela vous permettra non seulement d’avoir une idée précise des taux pratiqués sur le marché, mais aussi d’utiliser ces informations lors des négociations avec chaque banque.

Mettez en avant vos atouts : Si vous avez un apport personnel conséquent ou si vous bénéficiez d’une situation professionnelle stable avec des revenus réguliers, n’hésitez pas à mettre ces éléments en avant lors de votre rencontre avec le conseiller bancaire. Ces facteurs rassurent généralement les organismes prêteurs.