Financement

Qui peut bénéficier d’un microcrédit ?

Parmi les prêts qui peuvent être contractés, le microcrédit occupe une place de choix, en l’occurrence pour certaines couches sociales. Cependant, tout dépend de vos besoins. Mais pour l’heure, il est question de se pencher sur ce microcrédit offert aux personnes exclues du crédit bancaire. Quelles sont les conditions à remplir par ces dernières pour en bénéficier ? Éléments de réponse.

Un microcrédit pour les personnes à faibles revenus

Comme vous pouvez déjà le comprendre, un microcrédit fait partie des prêts bancaires accessibles aux personnes à faibles revenus ou à toute autre couche sociale s’inscrivant dans ce registre.

A voir aussi : Découvrez les taux de crédit à la consommation actuels

Pour commencer, ces personnes doivent se voir déchoir du système bancaire classique qui s’appuie sur les fondamentaux, à savoir :

  • la rentabilité bancaire avec des taux d’intérêt souvent élevés ;
  • la performance à moyen et à long terme ;
  • la pérennité du système bancaire.

Il se conçoit donc aisément que les personnes à faible revenues ne peuvent satisfaire à ces taux d’intérêt élevés. Il est donc préférable pour elles de se rabattre sur la catégorie des microcrédits.

A voir aussi : Quelle banque a le meilleur taux pour faire un rachat de crédit ?

Autrement, vous risquez en tant qu’emprunteur, de faire face à des situations de surendettement et d’être l’objet d’une poursuite judiciaire, si vous n’arrivez pas à rembourser.

Un microcrédit pour les personnes en situation professionnelle jugée fragile.

Pour cette catégorie de personnes éligibles aux microcrédits, il est possible de les répartir en deux sous-groupes.

En premier, les personnes à faibles revenus financières peuvent être qualifiées de personnes à situation professionnelle fragile. Mais ici, l’accent est mis sur le second sous-groupe. Dans ce lot, les personnes concernées peuvent se trouver dans une situation professionnelle instable où l’emploi n’est véritablement pas garanti. Il est possible de dire que ces derniers vivent au quotidien. Les chômeurs peuvent également s’ajouter à ce sous-groupe.

Dans ces conditions, il apparaît clairement que ces personnes auront de la peine à rembourser des crédits bancaires classiques. Il faut néanmoins rappeler que pour certaines raisons jugées valables, la banque peut également leur refuser l’accès au microcrédit, notamment si elles ne sont pas en mesure de rembourser.

Un microcrédit pour vous dépanner un moment

Pour finir, un microcrédit peut être attribué à une personne dans un besoin ponctuel et dont la satisfaction lui permettra d’améliorer sa situation professionnelle et financière. Il peut s’agir d’un financement pour :

  • un projet professionnel ;
  • l’acquisition d’un bien ou d’un service indispensable à son fonctionnement ;
  • la réparation d’un bien, d’un véhicule de service par exemple ;
  • l’achat d’un matériel de fonctionnement (ordinateur, appareil électroménager…)
  • résoudre un problème de santé ;
  • suivre une formation professionnelle.

Le microcrédit constitue un véritable levier d’insertion économique et sociale. À présent, vous avez votre réponse ! Si vous le désirez, vous pouvez vous rendre dans une banque pour y parler à un conseiller afin que ce dernier vous éclaire.