Quel est le parcours pour devenir un financier d’entreprise

1453

Un financier d’entreprise est celui qui s’occupe des chiffres et qui déduire des conclusions. Il est aussi conseiller de la société et travaille dans les salles de marchés. C’est quelqu’un de dynamique et sérieux qui a d’importantes missions, car la finance d’une société dépend de ses conseils.

Qualités et compétences d’un financier d’entreprise

Comme dans plusieurs autres secteurs professionnels, un financier d’entreprise doit avoir certaines compétences. Ces dernières s’acquièrent bien évidemment au cours de sa formation. Pour être le bon voire le meilleur financier d’entreprise, celui-ci doit savoir prodiguer des conseils clairs et efficaces pour une société et maitrisez au bout des doigts les différents produits financiers. De plus, un financier d’entreprise doit connaitre le marché de la bourse et bien satisfaire les clients.

A lire aussi : Comment bien investir dans l’Art ?

Concernant les qualités à avoir pour exercer ce métier, il faut être quelqu’un de rigoureux, de compétent, de confiance à qui le supérieur hiérarchique et le reste du personnel pourront faire confiance. Le plus important dans tout ceci est qu’un financier d’entreprise doit aimer les chiffres.

Le parcours pour être un financier d’entreprise

Pour exercer un tel métier, il faut avoir au minimum le Bac + 5. Après la licence en économie, il vous faudra deux ans de plus dans une formation spécialisée dans le conseil en finance. Parmi celles-ci, il y a le MBA finance, master spécialisé finance, master d’école de commerce spécialité finance at xn--smln-coab.com/, etc.

A lire aussi : Quelle fiscalité pour un rachat d'assurance-vie ?

Enfin, le salaire d’un débutant en financier d’entreprise tourne autour de 2000 et 3000 euros le mois. Mais pour celui qui a plus d’expérience, ce qui joue d’ailleurs beaucoup dans ce métier, son salaire peut aller à plus de 9000 euros le mois. Autrement dit, le financier d’entreprise est un métier dans lequel on peut gagner sa vie et ne manquer de rien contrairement à d’autres.

Les formations recommandées pour devenir financier d’entreprise

Pour devenir financier d’entreprise, il existe plusieurs formations recommandées. Les écoles de commerce sont une option très prisée pour leur formation complète en finance (comptabilité, gestion financière, fiscalité…). Certaines écoles comme HEC Paris ont même créé un mastère spécialisé en finance et stratégie qui permet aux étudiants d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour travailler dans le secteur.

Les universités proposent aussi des formations intéressantes telles que la licence mention économie-gestion ou encore le master professionnel finance. Ces formations ont l’avantage de donner une solide culture générale en plus des connaissances techniques.

Certaines certifications professionnelles peuvent aider à se démarquer sur le marché du travail. Les certifications AMF (Autorité des Marchés Financiers) sont particulièrement reconnues par les recruteurs car elles garantissent un haut niveau de connaissance sur les marchés financiers et la réglementation bancaire.

Il est aussi possible d’enrichir son cursus scolaire avec des stages en entreprise afin d’avoir une expérience pratique et concrète chez un employeur potentiel. Ces stages peuvent être l’occasion pour l’étudiant de créer un réseau professionnel dans ce domaine exigeant et complexe qu’est la finance.

Pour espérer réussir dans ce milieu passionnant mais exigeant qu’est celui de la finance d’entreprise, il faut faire preuve à la fois de persévérance lors des études supérieures ainsi que souvent s’appuyer sur une méthode efficace tout au long de sa carrière professionnelle afin de continuer à monter toujours plus haut dans cette industrie dynamique et stimulante.

Les différents métiers exercés dans la finance d’entreprise et comment y accéder

La finance d’entreprise regroupe différents métiers, chacun ayant ses spécificités et prérequis. Voici un aperçu des principales postures :

Analyste financier : Ce poste consiste à réaliser une analyse financière sur les entreprises du secteur en vue de fournir des recommandations pertinentes pour la prise de décision finale. Les analystes financiers sont souvent rattachés aux banques d’investissement spécialisées dans le conseil aux entreprises. Pour accéder à ce poste, il vaut mieux être diplômé(e) d’une école de commerce ou d’une université reconnue.

Contrôleur financier : Le contrôleur financier est responsable du suivi budgétaire et comptable de l’entreprise. Il doit s’assurer que toutes les données financières sont exactement enregistrées conformément aux normes réglementaires en vigueur ainsi qu’à la stratégie globale fixée par l’entreprise. Pour pratiquer ce métier, il faut généralement avoir une expérience professionnelle significative ou un master spécialisé dans la finance, notamment en comptabilité ou gestion financière.

Gestionnaire de trésorerie : La mission principale du gestionnaire de trésorerie est d’être garant au quotidien que l’argent circule bien entre les différentes parties prenantes externes telles que les clients, les fournisseurs et les banques, etc. Il doit aussi jouer un rôle important pour optimiser le rendement des placements tout comme celui des investissements réalisés par l’entreprise selon sa politique définie dans son plan stratégique ; ce qui contribuera largement à maximiser le bénéfice net annuel généré par cette dernière. Pour réussir dans ce métier, il est recommandé de suivre une formation en finance d’entreprise, notamment des certifications professionnelles comme le Diplôme d’Études Supérieures Bancaires (DESB) qui donnera des connaissances approfondies sur la gestion de trésorerie.

Directeur financier : Le directeur financier est responsable de toutes les décisions financières stratégiques prises au sein de l’entreprise. Il est chargé d’établir et de valider les budgets ainsi que les prévisions financières pour déterminer la meilleure allocation des ressources selon les objectifs fixés par l’entreprise. Pour accéder à cette position prestigieuse, il faut avoir une solide expérience professionnelle dans le domaine et souvent être diplômé(e) d’une grande école supérieure spécialisée en finance ou comptabilité.

Le parcours pour exercer un métier dans la finance d’entreprise peut varier selon chaque secteur, mais généralement, cela nécessite une formation académique solide ainsi qu’une passion pour cette discipline complexe qui requiert rigueur et esprit analytique aiguisés.