Entreprise

Comment financer ses études

Difficile de continuer les études face à certains problèmes : manque de frais d’inscription, transports, logement… L’obtention d’un diplôme à un prix. Si vous êtes dans le cas, sachez qu’il existe plusieurs moyens aujourd’hui pour financer vos études. L’aide d’urgence du Cnous, aides privées, aides publiques… On vous dit plus sur le sujet.

Financer ses études par les aides publiques

Parmi les aides publiques, il y a la bourse sur critères sociaux. Cette dernière se calcule en rapport à votre mode de vie, votre situation financière et la distance qui sépare votre lieu d’habitation et votre établissement. Pour obtenir cette bourse qui va de 1009 euros à 5 551 euros l’an, il faut remplir le dossier DES (Dossier Social Etudiant) entre le mi-janvier et le 31 mai de chaque année. S’il arrivait que le délai passe avant que vous ne vous retrouviez dans une situation difficile, consultez le cnous.fr pour faire une demande dérogatoire.

A lire également : Quelles sont les meilleures startups ?

En plus de la bourse sur critères sociaux, il y a aussi l’aide du Cnous. Vous avez perdu vos parents suite à un accident ? Vous n’avez plus de boulot ? Ce sont des imprévus qui arrivent et c’est pour vous venir en aide que Cnous met à votre disposition une allocation annuelle qui correspond à celle de la bourse sur critères sociaux. De plus, les étudiants qui traversent une période précarité bénéficient non seulement d’une aide alimentaire, mais aussi d’un logement d’urgence. Donc, si vous êtes dans le cas, n’hésitez pas à faire un tour au siège social du Cnous pour vous faire écouter.

Quelques aides privées

Quelques grandes écoles accordent des aides à ceux qui ont de difficulté à poursuivre les études. C’est le cas HEC ou Polytechnique qui agissent via leur fondation. Il y a aussi le sponsoring qui peut aller jusqu’à 1400 euros le mois, le prêt étudiant garanti par l’État…

A lire en complément : Comment financer sa startup ?